Actualités

FC Annecy
Jordan Adéoti avant Red Star

National 1 (J31) – Jordan Adéoti : « Ne pas se reposer sur nos acquis »

22 avr. 2021
En direct du Fécé
Jordan Adéoti était au point presse ce jeudi pour aborder le sprint final dans la course au maintien, et notamment le match de demain (19H00) face au Red-Star. Le milieu de terrain international béninois évoque également son cas personnel, lui qui est monté en puissance depuis son arrivée au club en janvier et qui enchaîne les grosses performances depuis plusieurs semaines.

Jordan, quel est l’état d’esprit du groupe au moment d’aborder les quatre derniers matchs de la saison ?

« L’état d’esprit est très bon. Ce qu’on a fait ces dernières semaines nous donne beaucoup d’espoir pour les quatre derniers matchs. Malgré tout il ne faut pas se reposer sur nos acquis car nous restons sur deux matchs nuls qui nous ont fait faire du surplace. On va tâcher de continuer à avancer et à prendre un maximum de points, notamment demain à la maison contre le Red Star ».

Il y avait des regrets lundi soir après le match nul (1-1) face à Quevilly-Rouen. Tenir tête au leader, c’est quelque chose qu’on n’aurait pas imaginé il y a deux mois en arrière …

« Quand je suis arrivé au club, on était dans une période compliquée. Imposer des choses au leader, c’est quelque chose qui était impensable. Aujourd’hui, on voit qu’on arrive à le faire contre n’importe quel adversaire. On est déçus des deux derniers matchs parce qu’on aurait pu prendre plus de points. C’est pour cela qu’il est primordial de prendre des points contre le Red Star demain ».

A quel match t’attends-tu demain contre le Red Star, qui joue la montée en Ligue 2 BKT ?

« J’ai un peu l’impression que toutes les équipes jouent la montée. Quand on avait affronté Créteil-Lusitanos, ils étaient en haut de tableau. Aujourd’hui, ils sont derrière nous. On ne tient pas compte du classement de l’adversaire parce qu’on sait que toutes les équipes ont encore quelque chose à jouer. On se concentre sur nous et sur ce qu’on fait de bien en ce moment ».

 

« La pression fait partie de notre sport »

 

A 4 matchs de la fin, chaque faux pas pourrait coûter cher. Est-ce que ça met une pression sur les épaules des joueurs ?

« Il y a toujours de la pression. Au mois de janvier, chaque défaite nous mettait un peu plus de pression. Tout le monde nous disait qu’on avait laissé passer notre dernière chance, on nous voyait déjà en National 2. Mais en faisant cette série positive, on a montré qu’on était toujours vivants. La pression fait partie de notre sport, elle est toujours là ».

Ces quatre derniers matchs, les abordez-vous comme quatre finales ?

« Pour être honnête, ça fait 12 matchs qu’on aborde comme étant une finale. On prend chaque rencontre comme un moyen d’atteindre nos objectifs. On sait qu’il y a beaucoup de monde derrière nous, des gens qui comptent sur le maintien du club en National 1. Si on se maintient, j’ai cette impression qu’il y a vraiment tout pour bâtir un superbe projet ici ».

Le FC Annecy est actuellement premier non-relégable. Préfères-tu être dans la peau du chasseur ou du chassé ?

« Je  préfère être le chassé car ça veut dire qu’on est devant les chasseurs. C’est toujours mieux d’avoir des points d’avance que des points de retard ». 

La confiance peut-elle être un atout décisif dans cette lutte finale pour le maintien ?

« Nos prestations nous donnent de la confiance, c’est certain. Mais il ne faut pas confondre confiance et suffisance. Si on garde ce niveau d’exigence et qu’on continue à produire des choses très intéressantes dans le jeu, il y de quoi être confiant. Mais ça passe par beaucoup d’efforts sur le terrain. Il faut mettre tous les ingrédients de notre côté pour aller chercher ce maintien ».

 

« Je suis vraiment bien au FC Annecy »

 

Sur le plan personnel, comment te sens-tu depuis ton arrivée en janvier ?

« Je me sens de mieux en mieux, et je pense que ça se voit sur le terrain. J’ai commencé en douceur parce que ça faisait un an et demi que je n’avais pas enchaîné des matchs de 90 minutes. Avoir du temps de jeu et pouvoir enchaîner les rencontres m’a permis de monter en puissance et d’être performant. La petite pause due à mon départ en sélection et toutes les péripéties qui sont liées m’ont fait un peu de mal et m’ont fait perdre le rythme. Mais globalement, ça s’est bien passé pour moi depuis que je suis arrivé. J’ai eu du temps de jeu et je pense l’avoir mis à bon escient pour l’équipe. J’espère continuer à être performant jusqu’à la fin de la saison ».

Vois-tu une grande différence entre le championnat de National 1 et la Ligue 2, que tu connais très bien ?

« Oui quand même, il y a une différence de niveau. Des équipes comme Troyes, Clermont ou Toulouse sont des équipes qui valent plus le bas de la Ligue 1 que. La qualité des effectifs n’est pas la même. Je trouve que la Ligue 2 s’est nettement améliorée. En National 1, il y a des joueurs intéressants qui ont le potentiel pour franchir le pallier et pour aller jouer à l’étage supérieur. Si je reprends notre cas, nous avons réussi à imposer des choses au leader lundi soir. En Ligue 2, c’est beaucoup plus compliqué … ».

Penses-tu déjà à la saison prochaine et à ce que tu veux faire ?

« Vu que je suis en fin de contrat, j’essaie de ne pas trop me projeter car ça m’a souvent joué des tours au cours de ma carrière. On s’imagine et on prévoir des choses mais on se rend compte qu’on est très peu décideurs de notre avenir. J’aurais été content de continuer à l’AJ Auxerre mais la dernière saison s’est vraiment mal passée. J’aurais voulu continuer en Norvège mais finalement ça n’a pas pu se faire. Je suis vraiment bien au FC Annecy, j’ai envie de continuer ici si les dirigeants comptent sur moi pour les prochaines années. Pour le moment, tout le monde est concentré sur le maintien donc on parlera de l’avenir une fois le championnat terminé ».

Propos recueillis par Jean-Baptiste VIVIAND

 

 

 Pour revoir l'intégralité de la conférence de presse de Jordan Adéoti

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique en ligne

Découvrez tous les produits
Livrés partout en France

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels