Actualités

FC Annecy
Capture d’écran 2022-01-08 à 16.49.06-min

National 1 (J17) – Laurent Guyot « Pour tenir ce rythme, il faudra compter sur tout le monde. »

08 janv. 2022
Actualité
Après la belle victoire du FCA sur un terrain totalement enneigé à 2h du coup d’envoi, les deux coachs reviennent sur les conditions et sur la rencontre à notre micro.
 
Laurent Guyot, entraîneur du FC Annecy

 

« Avant les questions, je voudrais commencer en remerciant tous les bénévoles, les personnes de la mairie qui ont fait un travail exceptionnel pour que le match puisse avoir lieu. Quand on est arrivé à 1h30 du match, le terrain était complètement enneigé. Il y a pratiquement 50 ou 60 personnes qui ont travaillé d’arrache-pied et qui se sont mis en marche en très très peu de temps. Je pense aux bénévoles, aux ramasseurs de balles et également certains membres de mon staff qui ont donné un coup de main. L’arbitre et les délégués ont joué un rôle important en insistant pour jouer. Cette victoire, il faut leur dédier et sans eux il n’y aurait eu ni match ni spectacle. Cette victoire c’est la leur.

 

Chez nous, si lorsque qu’il neige à 14h et que l’on ne peut pas jouer à 18h30, c’est problématique car cela risque de se reproduire plusieurs fois. Quand on prépare le match, qu’on se rassemble dans la journée, c’est toujours mieux de jouer. Je pense que le terrain a souffert mais il était jouable. Cela n’a pas nuit au spectacle et on a aussi ressenti de la joie dans les tribunes donc c’était bien pour que les gens puissent en profiter. Je ne suis pas forcément objectif car on a pris les 3 points mais c’était important de jouer.

 

Je m’attendais à un début de match poussif physiquement car ce n’est pas facile pour les joueurs de reprendre après une coupure, mais petit à petit et notamment l’ouverture du score nous a fait du bien. Le début de seconde période a été un peu hésitant car l’équipe en face est à 10 et on n’a pas trop bien géré ça. Les entrées en jeu ont été très bonnes et c’était important et cela le sera pour la seconde partie de championnat de compter sur tout un groupe. On a 35 points en 17 matchs, c’est un parcours quasiment exceptionnel. Il y a un match à Laval qui se profile avec de l’enjeu car ils ont gagné et sont à 3 points derrière nous. Cela donne envie d’y rester et de challenger tout. On verra aussi ce qu’il se passera car il y a beaucoup d’aléas avec la situation en France et dans le football.


Cela fait longtemps que l’on n’avait pas gagné et l’on a su renouer avec les bonnes habitudes que l’on avait à domicile mis à part les deux derniers matchs. On a remis en place le pressing que l’on sait faire, on va récupérer Jean-Jacques Rocchi qui revient de suspension. Le break nous a permis de récupérer du monde et cela nous permet d’avoir une concurrence.

 

Romain Spano sur le banc ? Je compte évidemment sur tout le monde et Romain a tellement apporté et il a fait encore une très bonne entrée. Je compte sur lui mais je compte aussi sur tous les autres. C’est mon boulot de faire des choix et j’ai besoin de tout le monde. Je suis très heureux d’avoir autant d’attaquants compétitifs avec Jacques Siwe qui n’était pas dans les 16 mais qui revient. Pour tenir ce rythme, il faudra compter sur tout le monde. C’est un épisode ce soir et il y en a encore 17 autres, il faut garder de l’humilité.

 

Le bilan ? 35 points à mi-parcours c’est super. Mais avec 35 points on n’est pas surs de se maintenir, même si on est très proches. On va essayer d’aller chercher ça le plus vite possible et on n’est pas loin de ce premier objectif. Si à la fin du mois de janvier, on n’est pas loin des 40, on pourra penser à être compétitifs pour rester dans le haut le plus longtemps possible. On prend goût, les joueurs prennent goût. Mais pour rester dans le haut, il est très important de prendre étapes par étapes car c’est la réalité, encore plus avec le contexte sanitaire actuel car cela peut changer nos plans à tout moment. Arnold Garita n’était pas là et c’est aussi ce que fait la pandémie, influer sur des effectifs ou des reports de matchs.

 

Alex (Bosetti) est arrivé avec pratiquement pas de compétition depuis 1 an et demi avec le covid. Il est arrivé ici avec un état de forme limite, ce qui pouvait se comprendre, et il a travaillé et a eu le covid au plus mauvais moment. Il est revenu et des choses se sont mises en place donc on a décidé cela. Aujourd’hui, je peux faire un choix entre Romain Spano et Alexy Bosetti et je mesure la chance que j’ai de pouvoir faire ses choix là sachant que je peux aussi les associer. »

 

 

Alain Pochat, entraîneur du FBBP 01

 

« On savait que le contexte allait être particulier avant les conditions que l’on a eu en début de match. Il y a eu beaucoup de temps avant de savoir si on allait ou pas jouer. On n’est pas à Nice, ici la neige on connait. Si l’arbitre ne fait pas le forcing pour que l’on déneige le terrain, il n’est jamais déneigé. On a pris trois quarts d’heures de retard dans une préparation de match mais attention, je ne cherche pas d’excuse ce n’est pas pour cela que l’on a perdu le match. On s’attendait à un match compliqué et en l’occurrence ça s’est avéré. On a vu deux équipes qui se craignait mais on a mis un peu de temps à prendre nos marques. Ils n’ont pas d’occasions et nous on voyait que l’on pouvait leur faire mal dans le dos. Ce qui est regrettable c’est que l’on prenne un but sur quelque chose de répété à l’entraînement avec un dégagement long et un deuxième ballon où l’on ne mord pas assez. On savait aussi que le point fort de cette équipe avec Kyeremeh et son nombre de centre sur le côté droit depuis le début de saison. On avait bien identifié ce côté-là et c’est à chaque fois par-là que le danger est venu. C’est rageant parce que lorsque l’on est à 10 à défendre dans sa moitié de terrain cela ne doit pas arriver. Le pompon c’est qu’à 30 secondes de la fin de la mi-temps, on prend un rouge – justifié il n’y a rien à dire – donc cela nous pénalise fortement. Ce scenario était le scénario idéal pour Annecy. On a aussi manqué de cartouches sur le banc à des postes où l’on est un peu dépourvu en ce moment notamment au milieu de terrain. A 1-0 à 10 la voie était royale pour Annecy. »

 

Hugo Burg – FC Annecy

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique en ligne

Découvrez tous les produits
Livrés partout en France

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels