Actualités

FC Annecy
John Ruque vs Boulogne

National 1 (J34) – Jonathan Ruque : « Il faut terminer cette saison en beauté »

13 mai 2021
En direct du Fécé
Au point presse mercredi, Jonathan Ruque est revenu sur le maintien obtenu (4-0) par les Rouges lundi soir face à l'US Boulogne. Le latéral droit (20 ans) annécien, formé au club, évoque la dernière rencontre de la saison samedi (18H00) au Mans FC et nous parle de sa première saison réussie en National 1.

John, avez-vous pu fêter et savourer le maintien acquis lundi soir contre Boulogne ?

« Oui le maintien a été savouré. On a pu le fêter après le match en tenant compte des mesures sanitaires ».

Ce maintien, c’est un soulagement après les différentes péripéties de cette saison ?

« On avait pour objectif de maintenir le club à ce niveau. Ça n’a pas été simple au vu de ce à quoi on a dû faire face. Mais on n’a pas démérité, on y est arrivé et ça fait beaucoup de bien. Ce maintien, c’est une récompense pour tout le groupe qui n’a jamais lâché et pour l’ensemble du club ». 

 

"On ira au Mans pour prendre les 3 points"

 

Depuis le mois de mars, on voit une équipe du FC Annecy très solide et sûre de ses forces. Qu’est ce qui a changé par rapport à la première partie de saison ?

« Il y a eu une prise de conscience de chacun et le déclic a eu lieu. On a mis plus d’envie et on a été beaucoup plus tueurs qu’en première partie de championnat. Les victoires nous ont aidés à prendre confiance en nous. Tout le travail qui a été mis en place la semaine à l’entraînement par le staff a fini par payer ».

Maintenant que le maintien est dans la poche, dans quel état d’esprit abordez-vous ce dernier match de la saison au Mans FC samedi ?

« L’objectif est atteint mais le championnat n’est pas terminé. Il reste un match et il faut terminer en beauté cette saison qui a été compliquée.  On n’ira pas au Mans relâchés, on ira pour prendre les trois points ».

Le Mans FC peut encore accrocher la place de barragiste. On imagine que vous ne leur ferez aucun cadeau …

« On jouera ce match sans complexe. Si on peut jouer les trouble-fêtes, on le fera ».

En cas de victoire samedi au Mans et en fonction des autres résultats, vous pourriez même terminer la saison en milieu de tableau …

« Le championnat a été serré toute la saison. Ce serait anecdotique mais ce serait effectivement sympa de terminer un peu plus haut que cette 14e place ».

Avec votre parcours réalisé sur ces dix dernières journées, est-ce qu’il n’y a pas quelques regrets de n’avoir joué que le maintien cette saison ?

« Il y aura toujours des regrets. Sur ces deux derniers mois, on avance à un rythme de leader. Mais l’objectif fixé en début de saison est atteint, c’est le principal ».

Cette série positive peut-elle vous permettre de repartir sur de bonnes bases la saison prochaine ?

« On a montré qu’on avait le niveau de ce championnat de National 1 et qu’on pouvait rivaliser avec tout le monde. Donc ça doit nous donner de la confiance pour bien aborder la saison prochaine ».

A titre personnel, tu es le 2e défenseur le plus utilisé cette saison. T’attendais-tu à t’imposer si rapidement dans l’équipe, toi qui découvrais ce championnat de National 1 ?

« Quand je suis arrivé dans le groupe, je ne m’attendais pas à jouer autant. J’ai su saisir les opportunités et profiter de la confiance des deux coachs qui se sont succédé. C’est une fierté d’avoir enchaîné autant de matchs ».

 

"En terme d'émotions, cette saison a été incroyable"

 

Pour ta première saison à ce niveau, tu as vécu à la fois les galères de la première partie de saison et cette folle Remontada qui vous a permis de décrocher le maintien …

« Effectivement, il y a eu beaucoup d’émotions. Quand je suis arrivé dans le groupe, j’ai essayé de gagner ma place. Ensuite j’ai commencé à jouer mais les résultats n’étaient pas au rendez-vous. On était dans le trou. Ensuite il y a eu le déclic en deuxième partie de championnat. On a enchaîné les victoires, on a retrouvé de la joie aux entraînements. Au niveau des émotions, cette saison a été incroyable ».

Par rapport à tes premiers matchs, on a senti que tu as vraiment pris confiance en toi tout au long de la saison. On a l’impression que tu joues en National 1 depuis 10 ans…

« Quand on enchaîne les matchs, la confiance et les automatismes viennent naturellement. J’ai été bien entouré en match par John (Goncalves) et Biss (Mendy) et c’est ce qui m’a permis de dégager plus de sérénité. J’ai passé un cap cette saison ».

Quel est ton objectif la saison prochaine ?

« Je ne me pose pas trop de questions. Mon objectif est de confirmer, d’engranger un maximum de temps de jeu et de continuer à progresser ».

Sur quels points estimes-tu avoir le plus progressé cette saison ? On a constaté une évolution athlétique par rapport au début de saison…

«Oui, j’ai beaucoup travaillé physiquement car j’avais un retard à combler dans ce domaine. Défensivement, j’ai montré que j’étais plus solide. Offensivement, au fil de la saison, j’ai joué plus libéré et j’ai pu montrer mes qualités ».

Pour terminer, est ce que tu as un petit mot à adresser à ton ami Jocelyn Gay, qui jouera ce soir avec le GFA Rumilly-Vallières une demi-finale de Coupe de France face à l’AS Monaco ?

« J’espère qu’il n’en prendra pas cinq… (rires). Non plus sérieusement, je suis très fier et très content pour lui. On a grandi ensemble, on se voit tous les jours. Il doit avoir une petite pression à l’approche du match mais il faut qu’il se fasse plaisir. Ce n’est que du bonheur pour lui. Il a beaucoup bossé pour en arriver là et il le mérite ».

Propos recueillis par Jean-Baptiste VIVIAND

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique en ligne

Découvrez tous les produits
Livrés partout en France

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels