Actualités

FC Annecy
Jordan Adéoti

National 1 - Jordan Adéoti : « On peut faire de belles choses avec cette équipe »

12 janv. 2021
En direct du Fécé
Nouveau joueur du FC Annecy, Jordan Adéoti nous explique les conditions de son arrivée et son choix de ne pas attendre à tout prix une proposition d’un club de Ligue 2. L’international béninois (31 sélections) et ancien capitaine de l’AJ Auxerre veut aider le club à décrocher son maintien en National 1 et faire profiter de son expérience aux plus jeunes joueurs de l’effectif.

Jordan, tu évoluais lors de la première moitié de saison à Sarpsborg, en Norvège. Comment s’est déroulée ton arrivée au FC Annecy ?

« J’avais signé un contrat de courte durée avec Sarpsborg pour terminer le championnat norvégien. Mon contrat s’est terminé le 21 décembre, et le club avait la volonté de repartir avec de jeunes joueurs. Mon agent a ensuite pris contact avec le FC Annecy par l’intermédiaire d’une connaissance commune. Le FC Annecy s’est tout de suite montré très intéressé et m’a contacté pour me faire venir le plus rapidement possible ».

Peux-tu nous parler de ton expérience en Norvège ?

« Je suis très content de ce que j’ai vécu là-bas. C’était ma première expérience à l’étranger. Quand j’ai reçu cette offre au mois d’août dernier, j’ai foncé car mon épouse et moi étions très intéressés par les pays de la Scandinavie. J’ai bien aimé le championnat norvégien, avec un football technique et très rythmé  C’était une très belle expérience à tous les niveaux ».

Au cours de ta carrière, tu as connu la Ligue 1 et la Ligue 2. Espérais-tu retrouver un club de ce niveau là pour cette deuxième partie de saison ?

« Je ne voulais pas attendre la fin du mois de janvier pour retrouver un club, je ne souhaitais pas être une solution de repli d’une équipe de Ligue 2. Le fait que le FC Annecy se soit positionné très rapidement a été important pour moi. Je me suis renseigné sur le club, sur l’effectif. Il y a certains joueurs que je connaissais déjà, comme Matthieu Sans, Ahmed Kashi et Anthony Le Tallec. J’ai vu qu’il y avait moyen de faire de belles choses avec cette équipe. C’était une opportunité à saisir et je n’ai pas hésité ».

Quel a été le discours de Jean-Philippe Nallet pour te convaincre de rejoindre le club ?

 « Il m’a fait un petit diagnostic du club à mi-saison. Je savais que l’équipe n’avait pas eu les résultats escomptés mais pouvait s’appuyer sur des jeunes joueurs qui avaient su montrer leurs qualités. Jean-Philippe Nallet voulait un joueur d’expérience pouvant accompagner ces jeunes joueurs et apporter aussi un plus à l’équipe ».

 

" Si on sauve le club et que je me sens bien ici, ce ne sera pas un problème de continuer au FC Annecy"

 

Tu t’es engagé jusqu’au mois de Juin. Quel est ton objectif à titre personnel pour cette deuxième partie de saison ?

« Je viens ici pour me concentrer sur cet objectif qui est de maintenir le club en National 1. J’espère aussi enchaîner les matchs, c’est ce qui m’a manqué la saison dernière avec l’AJ Auxerre. Je n’ai pas cet égo, à savoir de vouloir absolument retrouver la Ligue 2 la saison prochaine, même s’il est normal, pour tout compétiteur, de vouloir évoluer plus haut. Si on sauve le club et que je me sens bien ici, ce ne sera pas un problème pour moi de continuer en National 1 la saison prochaine avec le FC Annecy ».

Tu es un joueur polyvalent, capable d’évoluer à la fois comme défenseur central et milieu de terrain récupérateur. Quel est ton poste de prédilection ?

« Que ce soit à Laval et à Caen, je jouais régulièrement en défense centrale. A l’AJA, j’ai évolué la majeure partie du temps au milieu de terrain. On va dire que ces dernières saisons, mon poste de prédilection est milieu de terrain. Mais ce n’est pas un souci pour moi, je m’adapte naturellement ».

Justement, as-tu déjà discuté avec Rémi Dru sur ton futur positionnement sur le terrain ?

« Il m’a dit que ma polyvalence lui plaisait beaucoup et qu’elle pouvait lui permettre des changements de système et une certaine flexibilité au niveau de l’équipe. Dans un premier temps, je pense qu’il compte m’utiliser au milieu de terrain pour compenser les blessures qui touchent l’effectif dans ce secteur de jeu ».

Quel est ton ressenti à l’issue de tes deux premières séances avec le groupe ? 

« Il y a un bon groupe qui travaille bien. Nous avons réalisé une opposition ce matin, et il y avait de la qualité dans les deux équipes. Quand un club traverse une période difficile, il peut parfois exister une certaine morosité dans le groupe. Je n’ai pas du tout senti ça ici, bien au contraire. Il y a de l’espoir et une réelle volonté de réaliser une grosse deuxième partie de saison ».

Propos recueillis par Jean-Baptiste VIVIAND

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique en ligne

Découvrez tous les produits
Livrés partout en France

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels