Actualités

FC Annecy
IMG_1162

National 1 (J14) – Conférence de presse d’avant match (US Créteil-Lusitanos – FC Annecy)

18 nov. 2021
Actualité
Le défenseur du FC Annecy, Jonathan Goncalves, et l’entraîneur Laurent Guyot étaient en conférence de presse ce mercredi avant le déplacement sur la pelouse de l’US Créteil-Lusitanos (vendredi à 19h).

 

Jonathan Goncalves, défenseur du FC Annecy

 

Est-ce que ce mois de novembre n’est pas un peu long avec le peu de matchs et les longues coupures ?

 

« Oui ces périodes hachées au niveau des compétitions ce n’est pas forcément ce que l’on préfère. On aime bien être de la continuité mais on est responsables de cette situation comme on s’est fait éliminer de la Coupe de France. Il faut aussi voir le bon côté des choses, cela nous permet de récupérer des joueurs qui ont des pépins physiques. »

 

Il y a toujours le risque de perdre un rythme, cela complique les choses ?

 

« Cela peut être psychologique ou on pourrait observer un relâchement mais ce n’est pas le cas. Quand on voit les entraînements et l’intensité qui y est mise, même sur des semaines sans compétition, on ne voit pas de différences. Après, sur la charge de travail, tout est paramétré pour maintenir une intensité. Cela ne nous impacte pas plus que cela »

 

Sans parler de mauvaise série, la dernière victoire commence à remonter. Il y a cet aspect de vouloir retrouver la victoire avant ce match ?

 

« Oui c’est ça le plus difficile. La dynamique n’est pas toujours celle que l’on a eu les mois précédents. On dit souvent que la chance du sportif c’est de pouvoir se « rattraper » le week-end suivant, donc on est sur une dynamique un peu moins positive. Ce n’est pas cela qui change notre façon de travailler. On est motivés à relancer la dynamique. »

 

Avec Créteil, vous avez des trajectoires opposées depuis que vous vous êtes joués fin février ?

 

« Oui, c’est révélateur du championnat de National. Ce sont les séries qui comptent. Après, je suis très méfiant sur ce genre de matchs, c’est aussi une équipe qui ne nous a pas souri l’année dernière. Cela va être important cette année de changer ces résultats en mettant les ingrédients nécessaires. Aujourd’hui, le classement ne m’importe pas, je ne le regarde pas. Tous les matchs sont difficiles, on en a gagné plusieurs difficilement, dans les dernières minutes contre des équipes mal classés donc le match de Créteil s’annonce difficile. On sait qu’on est attendus face à une équipe en manque de point et en jouant à l’extérieur. Cela ressemble au match piège et on va essayer de ne pas tomber dedans. »

 

Est-ce que l’on se dit que c’est un match qui doit se terminer avec les 3 points en l’imaginant comme le plus abordable de ceux restants avant la trêve ?

 

« Je ne le vois pas dans ce sens-là, tous les matchs vont avoir la même difficulté et le nombre de points en jeu est le même. On sort d’une défaite à Avranches et d’un nul à domicile. On n’a pas gagné à domicile donc on va à l’extérieur pour récupérer ces points perdus. On y va conquérants et déterminés mais il faut être très humble car c’est une équipe qui est difficile à jouer. »

 

A titre personnel, tu es aussi dans la continuité de la saison dernière. Comment le vie-tu ?

 

« Oui, on peut dire que je suis dans la continuité. J’essaie toujours de progresser et d’apprendre. C’est ce dont j’ai besoin, et je continue à apprendre avec le staff, notamment avec le nouveau coach. »

 

Justement qu’est-ce que Laurent (Guyot) a apporté dans sa façon de travailler ?

 

« C’est une question difficile ça (rires). C’est un entraîneur qui a eu l’intelligence, pour moi, de conserver la bonne dynamique de la saison dernière en conservant les ingrédients qui étaient mis en deuxième partie de saison dernière. Il a su s’adapter alors qu’il venait avec son expérience. C’est un coach qui analyse beaucoup, qui est à l’écoute. Il est réfléchi et sait prendre du recul. Il nous fait part de son exigence au quotidien. Il m’apporte aussi personnellement avec sa vision du défenseur central car il connaît très bien le fonctionnement. Il nous apporte ses conseils et sa connaissance du poste. »

 

C’est la première fois qu’il y a un coach qui vient vraiment de l’extérieur, est-ce que c’est une fierté de continuer à enchaîner ?

 

« C’est toujours une fierté d’être aligné et de jouer les matchs. Il est aussi entouré d’un staff qui connaît bien le groupe donc il nous connaît aussi très bien. »

 

Laurent Guyot, entraîneur du FC Annecy

 

A nouveau une période longue à combler, il vous tarde de retrouver la compétition ?

 

« Oui c’est sûr, on est passés de 4 matchs par mois à 2. On en connaît la raison et cela fait un calendrier un peu vide. C’est aussi pour nous l’opportunité de récupérer des joueurs qui étaient blessés donc je vois plutôt le côté positif. C’est aussi être capable de se remettre vite dans les exigences et c’est pour cela que l’on a voulu jouer des matchs amicaux entre temps. Il faut trouver un juste équilibre pour aborder ce match dans les meilleures conditions et tout faire pour le gagner. »

 

Dans ces longues périodes, est-ce qu’il y a le risque de perdre le fil de ce que vous faisiez ?  

 

« C’est ce que je disais mais on a quand même joué la semaine dernière, on s’entraîne aussi beaucoup pour garder le rythme. Encore une fois, il faut faire avec et je vais plutôt voir le côté positif de la situation. »

 

Ce match contre Créteil ressemble à un match piège car c’est une équipe mal classée.

 

« Créteil, c’est toujours une équipe difficile à jouer là-bas. Il y a 1 an, ils étaient 3èmes ou 4èmes du championnat. C’est un contexte particulier avec un grand stade assez vide avec une ambiance particulière mais eux savent mettre l’intensité qu’il faut pour que ce soit compliqué. C’est le National, il n’y a pas beaucoup d’écart entre les équipes. Il faudra être prêt et savoir saisir sa chance. J’ai revu le match contre Le Mans, je maintiens que c’est un bon point au vu du scenario mais compte tenu de comment s’est passé le match, ce n’est pas forcément un bon point car on a eu les meilleures opportunités et on n’a pas su saisir notre chance. C’est en ça que le retour d’éléments offensifs est important car sur nos victoires, on a valorisé les occasions que l’on avait. »

 

Il est peut-être piège mais reste le plus abordable sur le papier avant la fin de l’année 2021 ?

 

« Oui mais on ne joue pas sur le papier, on joue sur le terrain (rires). Moi je prends les matchs un par un, chaque match a sa vérité, l’effectif est différent à chaque rencontre. Le prochain match est dans plus de 15 jours et je ne sais pas où l’on en sera à ce moment-là. Le fait de faire un nul à la maison nous oblige quasiment à gagner au moins un des deux déplacements avant la fin de l’année. »

 

Quel regard portes-tu sur le début de saison de Goncalves, qui est un des piliers du club et joue beaucoup ?

 

« C’est un joueur et une personne remarquable dans son investissement, ce qui fait qu’il est toujours à 100%. Si je devais lui trouver un défaut c’est peut-être qu’à force d’être à 100%, il fatigue. Dans un club, dans une équipe, c’est une valeur sûre et je sais qu’il a eu une grande importance dans le maintien du club la saison passée. Ce sont des gens sur qui on peut, on doit s’appuyer. Je n’aime pas parler des joueurs individuellement mais il est exemplaire. »

 

Hugo Burg – FC Annecy

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique en ligne

Découvrez tous les produits
Livrés partout en France

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels