Actualités

FC Annecy
PHOTO-2021-10-21-14-46-49

National 1 (J11) – Conférence de presse d’avant match (FC Annecy – SO Cholet)

21 oct. 2021
Actualité
L’attaquant du FC Annecy, Alexy Bosetti, et l’entraîneur Laurent Guyot étaient en conférence de presse ce jeudi avant la réception du SO Cholet pour le retour du National, au Parc des Sports (vendredi à 19h).
 
Alexy Bosetti, attaquant du FC Annecy

 

Retour au championnat, la contre-performance du week-end dernier est digérée ?

 

« Digérée … on y pense encore. C’est une compétition qui repart, le pain quotidien du championnat après un super début de saison. Il faut vite se remettre dedans et penser à autre chose. »

 

Il n’y a donc pas d’impact ?

 

« Non il n’y a pas d’impact car dans le groupe, on vit super bien. Sur le mental, on a bien récupéré pour le match de vendredi qui va être super important. »

 

Il y a encore plus d’envie que d’habitude pour montrer que l’épisode Coupe de France est derrière vous ?

 

« Oui, il faut effacer vite cette défaite, on a l’opportunité de le faire très vite à domicile devant nos supporters donc il faudra montrer un autre visage, même s’il y a eu des bonnes choses samedi. »

 

A quoi vous attendez vous contre Cholet qui est une équipe qui marque beaucoup mais qui en prend beaucoup aussi ?

 

« C’est une équipe habituée du National, je l’ai jouée déjà quand j’étais avec Laval. C’est une équipe qui a des super joueurs et si on n’est pas vigilants, ils peuvent nous faire mal. A nous de faire ce que l’on sait faire et d’aller chercher les 3 points à domicile qui sont indispensables pour la suite du championnat. »

 

Comment tu analyse ton début de saison ?

 

« Je suis arrivé au début de saison pour la prépa donc c’était bien mais j’ai eu un souci de Covid qui m’a coupé la fin de la prépa. Petit à petit je suis revenu. On est plusieurs pour 2 postes devant mais c’est bien il y a une bonne concurrence. Tout le monde joue et joue plutôt bien donc cela pousse vers le haut. Physiquement, je suis de mieux en mieux. »

 

Ca change quoi d’accueillir les adversaires dans la peau du leader ?

 

« On est leaders sur le classement mais nous on ne se prend pas pour le leader. On n’a pas les infrastructures d’un leader et on joue avec nos moyens. On s’entraîne à Vieugy mais ça va car on a un gros staff derrière nous pour nous aider. Aujourd’hui on a 23 points, il nous en manque 17 pour nous maintenir. Après on verra mais là c’est beaucoup trop tôt pour se projeter. On profite, on ne se prend pas la tête et demain, être leader ne changera pas notre état d’esprit. »

 

Tu as beaucoup bourlingué, quelle idée de venir à Annecy ?

 

« Je suis allé aux États-Unis mais il y a eu le covid donc j’ai dû rentrer. J’ai eu l’opportunité d’aller au Puy où j’ai rejoint un ami à moi, Kevin Perrot. On a fait la saison mais en N2 ça s’est mal passé donc je me suis retrouvé déçu de cette saison tronquée. Ici, il y a un beau projet, une belle ville. Je ne regrette pas mon choix et tout se passe super bien pour moi. »

 

Tu es surpris de ce début de saison ?

 

« Surpris, bien sûr quand on voit le classement on n’était pas prévu d’être premier avec 23 points et une seule défaite en octobre. Mais quand on regarde nos matchs et comme on travaille la semaine, ça ne me surprend pas. Nos victoires ne sont pas volées, Villefranche est venu en ayant encaissé 2 buts dans la saison et on leur en a mis 2 en une mi-temps. On fait le taff, personne ne se prend pour un autre. On se régale et cela se voit sur le terrain. »

 

Laurent Guyot, entraîneur du FC Annecy

 

Comment s’est passée la semaine après la déception du week-end dernier, il faut tourner la page ?

 

« Oui. Déjà c’est une autre compétition demain. C’était une grosse déception, on sait que ce sera soit le PSG, soit l’OL, soit Monaco soit Marseille qui va gagner la Coupe de France donc l’ambition n’était pas là mais il y avait cette notion de derby. Avec tout le respect que l’on doit avoir pour le voisin c’est toujours quelque chose qui fait mal et ça a été un dimanche difficile. Il faut maintenant se tourner vers le championnat et poursuivre la marche en avant que l’on a entamée depuis début août. »

 

C’est important de rebondir dès ce vendredi ?  

 

« C’est toujours important de gagner un match. C’est le propre des bonnes équipes de pouvoir enchaîner après un revers car on gagne beaucoup mais on oublie presque qu’il peut arriver un revers. Il faut que cela ait piqué les fiertés et que cela aide a avoir le brin de motivation supplémentaire pour enchainer avec des points. La seule bonne nouvelle de la défaite contre Rumilly c’est que l’on n’a pas perdu de points vu qu’il n’y avait pas de points en jeu. Moi ce qui m’intéresse c’est faire tourner le compteur. »

 

Les joueurs ont réagi comment, est-ce qu’ils ont réagi ?

 

« Il y a une grosse déception mais bon comprenez que l’on sait qu’il y avait une attente et que l’on n’y a pas répondu. Point. Je le fais aussi quand on gagne nos matchs mais je me projette vite sur le match suivant. Les joueurs ont continué à travailler, ils ont gardé leur état d’esprit. Ils sont effectivement avides de revanche et de reprendre le bon parcours en championnat qu’on est en train de réaliser. »

 

Ce « dossard » de leader, c’est quand même un statut important ?

 

« Moi je n’en parle pas car je ne le considère pas comme ça. Chacun a bien dans la tête le nombre de points qu’il faut pour un maintien, quel que soit le club. Par rapport à l’adversaire du jour qui, pour moi, est un des favoris du championnat (Cholet), ça peut faire un écart en cas de victoire et on peut les mettre à 10 points. C’est comme ça que je raisonne. Chaque victoire permettra de maintenir un écart ou de le maintenir. »

 

En quoi Cholet est parmi les favoris ?

 

« C’est une question de budget, de joueurs sur le terrain. Ils marquent beaucoup et ont un entraîneur, Richard Déziré, qui a connu beaucoup de bons résultats, qui a fait remonter Le Mans en Ligue 2. C’est un club qui met les moyens et qui a des ambitions dans ce championnat. C’est important si on peut de pouvoir creuser l’écart avec eux si on a l’occasion. C’est une équipe qu’il faut prendre très au sérieux, comme d’habitude. Il faudra être à 100%. »

 

Hugo Burg – FC Annecy

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique en ligne

Découvrez tous les produits
Livrés partout en France

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels