FC Annecy fc-annecy
2 - 2
SCHILTIGHEIM SC. Schiltigheim
sam. 26 août
Parc des Sports Annecy
Classement N2
Pl.EquipePtsJGNP.BPBCD
2Lyon211170421138
3Villefranche191161417143
4Annecy181153324186
5Epinal181153318171
6Jura Sud171152417170
Voir le classement complet
PTSJGNP
JURA SUD 1-1 fc-annecy

National 2 : Les Rouges évitent le pire

FC Annecy 2 - 2 SC. Schiltigheim

Les Rouges ont laissé filer leurs premiers points de la saison en concédant le nul (2-2) samedi au Parc des Sports face à une équipe de Schiltigheim qui s’est crée le plus grand nombre d’occasions dans la partie. Le FC Annecy perd sa première place.
Yanis Még

A Annecy (Parc des Sports), FC Annecy et SC Schiltigheim font match nul 2 à 2 (1-2)

Arbitrage : M.Bouzalmat.

Buts : Jacob (44e), Guillaud (76e) pour le FC Annecy ; Metzler (22e), Blaudet (45e) pour Schiltigheim.

Avertissements : Odru (31e), Garby (82e), Barbosa (85e) au FC Annecy  Cissé (79e) à Schiltigheim.

Expulsion : Garby (90e) au FC Annecy.

FC ANNECY : Perez – Perracino, Goncalves (cap), Calvet, Garby – Poulain (Guillaud, 46e), Odru, Betsch (Garby, 70e)– Jacob, Julliard (Méguirèche, 60e), Barbosa.

SC SCHILTIGHEIM : Schneider - Decker (Runtz, 38e), Metzler, Cissé, Fanchone (cap) - Blaudet (Iercaci, 61e), Dreyer, Rakotoarisoa, Nellec - Bekoé (Krasso, 50e) Boukaladda

 

Le sentiment à la fin de la rencontre était partagé. N’empocher qu’un seul point sur son terrain n’est pas forcément une bonne opération. Mais au vu de la physionomie de la rencontre, on peut se dire que ce point relève quelque peu du miracle. 

Un miracle qui n’aurait pas été possible sans l’arrêt capital de Julien Perez à dix minutes de la fin, qui a repoussé le penalty frappé par le capitaine alsacien, Fanchone.

Durant la majeure partie de la rencontre, les Rouges ont été méconnaissables. Notamment en première période, où ils ont été incapables d’imposer leur jeu, avec beaucoup de déchet technique dans les transmissions et peu de mouvements.

Plus entreprenants, les Alsaciens ouvraient le score par Metzler, qui reprenait de la tête dans les six mètres le corner venu de la droite de Bekoé (0-1, 22e). Un but copie-conforme à ceux déjà encaissés face à Raon l’Etape lors de la première journée, et contre le Paris SG (II) lors du dernier match amical de la phase de préparation. 

Les Rouges éprouvaient d’énormes difficultés à réagir, et passaient même à deux doigts du deuxième but, sur une reprise de Boukaladda détournée d’une main ferme par Julien Perez, à la suite d’une longue touche de Fanchone (36e).

Juste avant la pause, sur un long ballon de Cédric Barbosa, Nicolas Poulain partait à la limite du hors-jeu et servait Valentin Jacob qui poussait le ballon au fond du but vide, pour inscrire son quatrième but de la saison (1-1, 44e).

Mais les Rouges retombaient dans leurs travers à peine une minute plus tard sur un cafouillage dans la surface provoqué par une touche de Fanchone. Blaudet en profitait et redonnait l’avantage aux visiteurs (1-2, 45e).

 

Julien Perez sauve la baraque

 

En deuxième période, les Rouges se montraient plus incisifs sans toutefois parvenir à se créer de véritables occasions de but dans le jeu. Entré à l’heure de jeu, Yanis Méguirèche apportait plus de vitesse et de vivacité sur le front de l’attaque. Il lui fallait à peine six minutes pour se mettre en évidence : après avoir été fauché dans la surface par Schneider, il poursuivait son action mais sa lourde frappe venait frapper la transversale alsacienne (66e).

A l’entrée du dernier quart d’heure, les « Reds » recollaient au score sur un coup-franc excentré de Cédric Barbosa, repris de la tête au deuxième poteau par Mathieu Guillaud, libre de tour marqaugee (2-2, 76e).

Le match devenait alors complètement fou, et Nicolas Garby commettait une main dans la surface sur un centre de Krasso. Les Rouges s’en remettaient à leur ange gardien, Julien Perez, qui partait du bon côté et repoussait la tentative de Fanchone (82e).

En fin de rencontre, Yanis Méguirèche était proche d'offrir la victoire au Fécé sur un ballon piqué dégagé devant la ligne par Metzler (88e). 

Les Rouges terminaient même la partie à dix contre onze après l’expulsion injustifiée de Nicolas Garby, pour une touche rapidement jouée considérée comme un geste d’énervement par l’arbitre central (88e).

Au classement, le FC Annecy rétrograde à la quatrième place, et compte deux points de retard sur les trois co-leaders, l’ASF Andrézieux, l’Olymmpique Lyonnais (II) et le FC Saint-Louis Neuweg.

Jean-Baptiste VIVIAND

 

 

Réactions

FC Annecy 2 - 2 SC. Schiltigheim
Helder ESTEVES
Entraîneur du FC ANNECY
Helder 2

"Ce soir je m'en fous des points. Gagné, perdu, je m'en fous. C'est un match de m... qu'on a fait et on a intérer à changer ça rapidement. Ce n'était pas une production digne des valeurs du FC Annecy. Je n'ai pas reconnu mon équipe. A quoi est ce que c'est dû ? A de la suffisance peut-être. Ce résultat était prévisible parce qu'on est moyens depuis le début de la saison. C'est un avertissement sans frais. On a a été amorphes offensivement et défensivement. Sur le but encaissé sur corner, on dort. Les adversaires ont plus faim que nous, c'est le constat. Le match contre Schiltigheim, c'est non. Je ne veux plus voir ça. J'aurais pu sortir toute l'équipe pendant le match, hormis Julien Perez qui a été un des seuls au niveau. Il faut se remettre au travail, avec un état d'esprit conquérent, un état d'esprit de sacrifice. C'est le sacrifice qui permet de soulever des montagnes. Les meilleurs joueurs du monde sont ceux qui bossent le plus, qui se sacrifient le plus. Ce n'est pas la fin du monde, mais il faut se mettre un coup de pied au c...".

Julien PEREZ
Gardien de but du FC ANNECY
Perrez 17-18

"C'est la première fois de la saison qu'on ne revient pas avec la victoire. C'était un match avec beaucoup de rebondissements. On est passés par tous les scénarios mais il fallait savoir ne pas perdre ce match. Il faudra faire mieux dans les intentions de jeu. Schiltigheim nous a surpris en nous mettant la pression d'entrée et en marquant sur corner. Les coups de pied arrêtés, c'est un travail de détermination. Il ne faut pas dramatiser mais être plus concentrés dès le prochain match. On va essayer de repartir de l'avant dès la semaine prochaine au Groupama Training Center. Ca fait toujours plaisir d'arrêter un penalty quand on est gardien de but, surtout à ce moment du match. C'est que du positif individuellement mais aussi collectivement car ça permettait à l'équipe de rester dans le match. Je n'avais plus stoppé de penalty depuis deux ans, c'était à Borgo en CFA 2". 

Stéphane CRUCET
Entraîneur du SC Schiltigheim
Logo Schiltigheim

"Faire un match nul contre une équipe comme Annecy, ce n'est pas un mauvais résultat. Mais quand on voit la physionomie du match, c'est autre chose. J'estime qu'on leur donne les deux buts. On a pléthore d'occasions mais on fait des mauvais choix ou on rate le dernier geste. On rate aussi un penalty à dix minutes de la fin. Notre prestation d'ensemble a été bonne. On se découvre encore, mais c'est positif pour la suite"

Vos commentaires

Revoir l'avant match

National 2 : Pour la passe de trois ?

FC Annecy 2 - 2 SC. Schiltigheim

Vainqueurs de l’US Raon l’Etape (3-1) puis de l’AS Yzeure (2-0) lors des deux premières journées, les Rouges vont tenter de réaliser la passe de trois ce soir (18H00) au Parc des Sports face au SC Schiltigheim.
Cédric Barbosa Raon

Ils le savent, aucun match ne sera facile cette saison. Ce fut le cas face à l’US Raon l’Etape lors de l’ouverture du championnat à domicile, puis également samedi dernier à Moulins contre l’AS Yzeure, notamment en seconde période. Mais cette difficulté, les Rouges ont su la vaincre par deux fois pour empocher six points sur six.

Un début idéal pour la confiance des joueurs, comme le confirme l’entraîneur Helder Esteves : « Les garçons sont confiants, c’est bien. Mais il faut rester humble et se remettre en questions à chaque match. Une top équipe peut se faire battre par n’importe qui si elle fait preuve de suffisance »

Schiltigheim, plus qu’un promu

Pas question donc de se relâcher. Sur leur pelouse, les coéquipiers de Jonathan Goncalves voudront poursuivre sur leur lancée, et obtenir un troisième succès consécutif. « Je veux qu’on continue à asseoir notre jeu tout en améliorant certains points sur lesquels nous avons été défaillants » prévient Esteves.

Pour son retour en National 2 cette saison après dix années passées aux échelons inferieurs, le SC Schiltigheim possède un bilan équilibré au bout de deux journées, avec une victoire face au FC Villefranche et un revers (0-3) concédé sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (II). Un adversaire qu’Helder Esteves considère comme bien plus qu’un promu : « Schiltigheim, c’est au dessus des deux équipes qu’on a battues. J’en fais une des surprises de ce championnat. C’est une belle formation avec des anciens joueurs pros ».

Avec dans leurs rangs le gardien Guillaume Gauclin (ex Guingamp), le latéral gauche Jean-Alain Fanchone (ex Strasbourg), le milieu de terrain Benjamin Genghini (ex Sochaux) et l’attaquant Ali Mathlouthi (ex Strasbourg), les Alsaciens auront quelques arguments à faire valoir dans l’optique de contrecarrer les plans du Fécé.

Toujours privés de Loan Bouchet, Hugo Cianci et Nassim Akrour, les Rouges évolueront ce soir sans Olivier Sorlin. Ce dernier, blessé à la cuisse, manquera ses retrouvailles avec le SC Schiltigheim, qu’il avait affronté en 2003 en quart de finale de Coupe de France sous le maillot du Stade Rennais (2-1). 

 Jean-Baptiste Viviand

 

FC ANNECY
Présente
Devenez fan

FC Annecy Web TV

Retrouvez les vidéos du FC Annecy
sur la Web TV du club

Rejoignez notre réseau

Devenez partenaire du FC Annecy,
et bénéficiez d'avantages pour votre entreprise

Instagram

Rejoignez notre page Instagram @fcannecy
et accédez à du contenu exclusif
Partenaires
Partenaires institutionnels