Actualité

FC Annecy
Helder vs Athlético

National 2 (J25) - Helder Esteves : "La victoire d'un groupe"

14 avr. 2019
En direct du Fécé /
Retrouvez les réactions de Helder Esteves et Yanis Méguirèche côté annécien, et celle de l'entraîneur marseillais Léon Galli après la victoire (3-2) du FC Annecy samedi soir contre l'Athlético Marseille lors de la 25ème journée de National 2.

Helder ESTEVES, entraîneur du FC Annecy : « C’est un bon résultat pour nous. On voulait gagner, on l’a fait, c’est l’essentiel. On s’est retrouvé mené à la pause alors qu’on n’avait pas fait une mauvaise première mi-temps. Mais il nous fallait plus de vie et plus d’armes offensives pour gagner le match. Il y a eu cette erreur juste avant la pause qui nous confirme encore une fois que tous les détails ont leur importance. On est dans le money time, ces détails doivent être corrigés. Ca a été fait ce soir notamment par un des intéressés. Je ne vais pas aller dans les détails de ce que j’ai dit à mes joueurs dans le vestiaire car l’intonation n’est pas celle de l’interview…. Ce qui m’importe ce soir, c’est que le groupe ait gagné. Je dis bien le groupe car la victoire de ce soir a été apportée par des garçons qui ne l’ont peut-être pas apportée un autre jour. Et ceux qui ne l’ont pas apporté ce soir l’apporteront peut-être dans le futur. A 3-2, il y a l’aspect psychologique qui est entré en compte et dont l’adversaire a su prendre l’ascendant, mais qui a été amorcé par une désorganisation de notre part. Je ne veux pas parler du classement car c’est écrit que ce championnat sera serré et compliqué jusqu'à la fin. Il ne faut rien lâcher et croire en tout. J’ai invité mes joueurs à le faire après Fréjus. Même s’il y a un échec, il ne faut pas se désagréger et y croire jusqu’au bout ».

 

Léon GALLI, entraîneur de l’Athlético Marseille : « On est déçu du résultat mais surtout de ce quart d’heure de flottement. En première mi-temps, Annecy a eu la possession du ballon mais on a la chance d’ouvrir le score et de mener à la pause. On a prévenu les joueurs mais comme d’habitude on passe à travers sur ce quart d’heure et on prend trois buts qui sont tous consécutifs à des centres dans la surface. On a eu une belle réaction ensuite et je pense, honnêtement, que ce match aurait pu se terminer sur un résultat nul. On a montré sur ce match qu’on est capable de battre n’importe qui. Vraiment, je regrette ce passage à vide qui nous coûte très cher, avec un manque d’attention comme ça a été déjà le cas à Hyères, à Toulon et à Martigues. Nos défenseurs doivent se faire respecter dans la surface. L’objectif du club en début de saison était la montée, donc la fin de championnat va être difficile. Il est hors de question de finir en roue libre. On va faire jouer les garçons qui ont envie. Le football est un beau sport, ils ont la chance de le pratiquer à ce niveau. Qu’ils en profitent vite. Je donnerais tout pour avoir leur âge … »

 

Yanis MEGUIRECHE, attaquant du FC Annecy : « On a subi une déconvenue à Fréjus mais on s’est remis au travail lundi et on s’est dit les choses. Ce soir, c’était un match compliqué face à une belle équipe de l’Athlético et on se retrouve mené sans avoir été mis en difficulté. A la mi-temps, le coach a eu un discours qui nous a remobilisés. On a fait une très bonne demi-heure en deuxième période même si le dernier quart d’heure a été compliqué. A la fin du match, on retient les trois points. Il nous reste cinq matchs, on va se concentrer sur nous, ce qui n’avait peut-être pas été le cas la saison dernière. On va savourer cette victoire durant le week-end et ensuite se remettre au boulot lundi. Oui je suis content d’avoir retrouvé le chemin des filets. Ça fait trois week-ends de suite que je suis dans le groupe, ce qui prouve que le coach me fait confiance. Ça prouve aussi que je n’ai rien lâché. Chacun a un rôle à jouer dans cette fin de saison. Je veux apporter ma pierre à l’édifice pour aider le club à accéder à l’étage supérieur, quel que soit mon rôle. Sur mon but, j’ai ressenti un sentiment de libération et aussi de récompense. Mais ce n’est pas une fin en soi. Il y a une grosse échéance qui nous attend samedi à Toulon dans un autre contexte ».

 

Propos recueillis par Jean-Baptiste VIVIAND 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

A VOIR AUSSI

National 2 (J26) : Celle-là, il ne faut pas l...

19 avr. 2019
Quinze jours après avoir chuté (1-3) à Fréjus, le FC Annecy dispute ce...

National 2 (J26) : le groupe des Rouges

19 avr. 2019
Helder Esteves a décidé d'emmener 17 joueurs pour le déplacement au SC...

National 2 (J26) : Stéphan Varsovie manquera ...

17 avr. 2019
Pour le choc au sommet de cette 26ème journée de National 2 face au SC...

Billetterie en ligne

Réservez vos places pour les matchs
et entrez plus rapidement au stade

Rejoignez notre réseau

Devenez partenaire du FC Annecy,
et bénéficiez d'avantages pour votre entreprise

Boutique Officielle

Découvrez tous les produits
Disponibles les soirs de match
Partenaires
Partenaires institutionnels