Actualités

FC Annecy
Michel Poinsignon zone mixte

National 1 (J11) – Michel Poinsignon : « Les plus grosses occasions à notre avantage »

25 nov. 2020
En direct du Fécé
Les réactions de Michel Poinsignon et d'Emmanuel Da Costa après le match nul (1-1) entre le FC Annecy et le SC Lyon hier soir au stade des Fins en match en retard de la 11e journée de National

"Le but du SC Lyon nous a cisaillé les jambes"

Michel POINSIGNON, entraîneur du FC Annecy 

« S’il devait y avoir un vainqueur aux points, je dirais que c'est nous mais ça ne sert à rien. C’était un match très important pour les deux équipes mais on a quand même vu du jeu. Les plus grosses occasions sont à notre avantage. On a été en difficulté sur le but égalisateur et sur le coup-franc en fin de match, sinon on n’a jamais été mis en danger. Le but du CS Lyon nous a cisaillé les jambes, on a eu cinq minutes difficiles derrière. Quand on fait un nul à domicile, on n’avance pas mais c’est un point qu’on prend. Je suis content des rentrées de Roger Tamba et d’Alhassane Sylla, c’est un point de satisfaction. Ils vont compenser les longues absences à prévoir de Steven Pinto-Borges et d’Ahmed Mogni ».  

 

"Je regrette notre entame de match"

Emmanuel DA COSTA, entraîneur du SC Lyon 

« Un match nul à l’extérieur est toujours un bon résultat. Le problème, c’est qu’on n’arrive pas à bonifier ces matchs nuls par des victoires à la maison. Il faut tirer un coup de chapeau aux deux équipes qui ont essayé jusqu’au bout d’aller gagner ce match dans des conditions difficiles. Je regrette notre entame de match qui n’a pas été à la mesure de ce qu’on voulait faire. On craignait de devoir courir après le score car on savait que cette équipe d’Annecy était difficile à manœuvrer. Mais mes joueurs ont répondu présents dans la difficulté, comme depuis le début de la saison. Sincèrement, je pense que le résultat est logique. On a assisté à une partie équitable. On s’accroche, on ne lâche pas. C’est à moi de trouver les solutions, et uniquement à moi et à mon staff. Aujourd’hui, j’en ai marre qu’on me dise qu’on est une vraie belle équipe mais c’est ce qui nous fait espérer. Je connais bien ce championnat qui est très complexe. Mon ami Damien Ott était avant-dernier avec Avranches en février 2018 et a terminé la saison à la 5e place. Le Paris FC était avant-dernier à la trêve et est parvenu à monter en Ligue 2 en 2017. Donc rien n’est perdu mais je le répète, il nous faut bonifier ces résultats nuls à l’extérieur par des victoires à la maison ». 

 

Propos recueillis par Jean-Baptiste VIVIAND

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique en ligne

Découvrez tous les produits
Livrés partout en France

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels