Actualité

FC Annecy

National 2 (J9) – Helder Esteves : « Je connaissais le scénario de la seconde période»

29 oct. 2017
En direct du Fécé /
Le FC Annecy a subi un gros revers (1-5) samedi soir à Andrézieux lors de la 9ème journée de National 2. Les réactions des deux entraîneurs et du milieu de terrain des Rouges Yohan Betsch.

Helder ESTEVES (entraîneur du FC Annecy) : « Si tu fais quarante-cinq bonnes premières minutes, tu gagnes 1-0 à la mi-temps. Si tu ne le fais pas ou que tu fais les choses à moitié, le jeu te rattrape. A la mi-temps, je connaissais le scénario de la seconde période. Je savais que ça allait se passer comme ça. L’adversaire n’avait rien de particulier, mais a profité d’erreurs de notre part pour marquer sur chacune de ses contre attaques. C’est très dur de prendre cinq buts contre une équipe qui nous a fait moins souffrir que d’autres. Sur la première mi-temps on pouvait sentir une équipe d’Annecy supérieure à Andrézieux. Mais sentir ça ne veut rien dire. Il faut faire les choses jusqu’au bout. On n’a pas fait une seule percussion, pas une seule accélération en profondeur. On était peut-être un peu inhibés. Mais on ne peut pas avoir peur en National 2. Il est interdit de parler d’ambitions dans le contexte actuel. Pour pouvoir espérer plus, il nous faut encore certaines choses qu'on n’a pas aujourd’hui ».

Yohan BETSCH (milieu de terrain du FC Annecy) : « C’est un gros revers subi en seulement 45 minutes. Il y a eu deux mi-temps complètement différentes. On avait la possession de balle en première mi-temps, on était bien. Mais ça ne suffit pas contre des équipes comme Andrézieux. C’est une grosse claque, j’espère qu’on va apprendre de nos erreurs ».

 Romain REVELLI (entraîneur de l’ASF Andrézieux) : « Je tiens à féliciter cette équipe d’Annecy, qui nous a chahuté en première période et qui a très bien joué. On n’était pas assez tranchants offensivement, on perdait la bataille du milieu de terrain, on n’arrivait pas à bloquer Olivier Sorlin qui distribuait les ballons. Mais on savait qu’il fallait garder ce score de 0-0 jusqu’à la pause, car on avait une profondeur de banc capable de faire la différence en seconde période. On savait qu’il y aurait des espaces à trouver dans le dos de leurs latéraux. On leur a fait très mal de ce côté-là, on a su jouer très rapidement de l’avant, avec de la percussion. C’est bien d’engranger ces trois points et d’avoir un peu d’avance, car on sait qu’à un moment donné, on aura un coup de moins bien dans la saison. Il faut rester humble car il reste encore 21 matches à disputer ». 

Propos recueillis à Andrézieux par Jean-Baptiste VIVIAND

Vos commentaires

Retour
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

FC Annecy Web TV

Retrouvez les vidéos du FC Annecy
sur la Web TV du club

Rejoignez notre réseau

Devenez partenaire du FC Annecy,
et bénéficiez d'avantages pour votre entreprise

Instagram

Rejoignez notre page Instagram @fcannecy
et accédez à du contenu exclusif
Partenaires
Partenaires institutionnels