Actualité

FC Annecy
IMG_20200311_122541

National 2 (J22) – Steven Pinto-Borges : « Laisser en route le moins de points possible »

12 mars 2020
En direct du Fécé /
De retour à la compétition samedi dernier face à Jura Sud (3-0), Steven Pinto-Borges aborde le déplacement de samedi à Moulins-Yzeure et évoque la série de cinq confrontations directes qui attend les Rouges lors des neuf dernières journées.

Steven, on imagine qu’il était important de renouer avec la victoire contre Jura Sud avant la série de confrontations directes qui vous attend ?

« Bien sûr, c’était important de retrouver la victoire. On avait perdu des points en route contre Monaco (II) et Endoume, donc on avait à cœur de gagner chez nous avant d’attaquer cette grosse série ».

On rentre quasiment dans la dernière ligne droite où chaque faux pas peut coûter très cher … 

« Quand on regarde le calendrier, il nous reste quasiment que des matchs couperets. On a cinq confrontations directes sur les neuf dernières journées. Si on les gère bien, on peut distancer nos adversaires.  A nous d’être costauds pour conserver cette première place ».

Sur la phase aller, vous avez montré que vous étiez plutôt à l’aise contre les concurrents directs …

« C’est sûr mais il va falloir encore élever notre niveau de jeu car on sait que face aux concurrents directs il y aura encore plus de qualité en face, plus de répondant sur le plan athlétique. Certaines équipes comme les réserves professionnelles jouent parfois plus relâchées. Là, nos adversaires vont mettre le pied et serrer les dents. Il faudra répondre présent ».

Il y a parfois le risque de se relâcher quand on aborde des matchs face à des équipes de bas de tableau. Sur ces confrontations directes, on imagine que ce ne sera pas le cas … 

« Il y a parfois du relâchement sur certains matchs, on le voit partout même au plus haut niveau. Contre Monaco (II) et Endoume, on a essayé de bien faire mais on a encaissé trop de buts et on a perdu la solidité qui faisait notre force. Aujourd’hui, on sait ce qu’il nous reste à faire sur nos prochains matchs ».

Le cleen-sheet face à Jura Sud vous a-t-il rassuré sur le plan défensif ?

« Oui, c’était important de ne pas encaisser de but à la maison. On sait que c’est une de nos forces cette saison et il faut continuer sur cette voie là pour prendre des points ».

"On doit se comporter en patrons"

Offensivement, vous venez d’inscrire huit buts lors des trois dernières journées ce qui est intéressant au moment d’aborder la dernière ligne droite …

« Aujourd’hui, on a retrouvé des cartouches dans le secteur offensif, on retrouve aussi de l’efficacité et ça nous permet de marquer des buts.  Mais il ne faut pas oublier d’être efficace défensivement. Si on est obligé de marquer à chaque fois trois buts pour remporter un match, ça va être compliqué ».

Selon toi, l’accession en National 1 va-t-elle se jouer sur ces cinq confrontations directes ?

« Il reste neuf matchs au total, il faut essayer de tous les gagner. Il est important de laisser en route le moins de points possible pour ne pas laisser espérer nos concurrents directs. Sur les prochains matchs, il faut essayer de leur mettre la tête sous l’eau pour éviter de tout jouer sur la dernière journée ».

Quels souvenirs gardes-tu de ce match aller (0-0) que le Fécé aurait mérité de gagner ?

«  On avait fait un de nos matchs les plus aboutis mais on avait manqué d’efficacité offensive, et leur gardien avait réalisé une très grosse performance. Je sais qu’il leur manquait quelques joueurs à l’aller et je sais qu’il y a une grosse cohésion dans cette équipe. Il faut les prendre très au sérieux ».

A quel genre de match t’attends-tu samedi ?

« Souvent, dans ce genre de matchs, on se regarde un peu en début de rencontre. Il faut quand même essayer de commencer fort. Si on veut être devant, on doit se comporter en patrons. Il va falloir être fort mentalement, afficher de la sérénité et afficher un état d’esprit conquérant. Moulins ne nous fera pas de cadeaux, mais on ne va pas non plus là-bas pour leur en faire ».

Sur le plan personnel, comment te sens-tu après ta blessure au mollet ?

« Je me sens bien. C’est vrai que ma blessure au mollet m’a embêté un peu. C’est toujours pénible d’être arrêté trois semaines mais j’ai travaillé un maximum pour que ça revienne très vite. Ça fait aussi partie de la vie d’un footballeur, on ne peut pas tout le temps jouer tous les matchs. J’ai joué 20 minutes contre Jura Sud, je me sens prêt pour débuter un match mais c’est le coach qui fera ses choix. Quand on revient des blessures, on sait qu’il faut parfois attendre un peu avant de retrouver sa place ».

Pour terminer, comment le groupe a-t-il réagi en apprenant que les prochains matchs du Fécé allaient êtres diffusés en direct sur les réseaux sociaux du club ?

« C'est tout simplement génial. En cette fin de saison, on sait que les gens ont encore plus envie de nous suivre et on sait que nos supporters ne pourront pas tous venir nous encourager au Parc des Sports. C'est super qu'ils puissent nous suivre grâce à cette diffusion. De notre côté, on va se sentir regardés et soutenus donc à nous de ne pas les décevoir". 

Propos recueillis par Jean-Baptiste VIVIAND 

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

A VOIR AUSSI

Nicolas Brun (Girondins de Bordeaux) : « Une ...

06 avr. 2020
Educateur au FC Annecy entre 2016 et 2019, Nicolas Brun a saisi l’oppo...

Rétro 1960 : Quand le Fécé est devenu champio...

01 avr. 2020
Le 12 Juin 1960, le FC Annecy remportait le Championnat de France Amat...

[ COMMUNIQUÉ OFFICIEL ] Gestion de la crise s...

30 mars 2020
Le Covid19 a mis le pays à l’arrêt et nous sommes tous impactés.

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique Officielle

Découvrez tous les produits
Disponibles les soirs de match

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels