Actualité

FC Annecy
IMG_6882

National 2 – Michel Poinsignon : « On a tout pour bien attaquer le championnat »

07 août 2019
En direct du Fécé /
A trois jours du lancement de la saison de National 2 face à l'Olympique de Marseille (II) au Parc des Sports, l'entraîneur des Rouges Michel Poinsignon dresse le bilan de la préparation estivale, aborde la course à la montée, la rencontre de samedi et le mercato.

Michel, quel bilan dresses-tu de la préparation estivale ?

« C’était une bonne préparation avec des garçons assidus et très à l’écoute. Sur l’ensemble des matchs amicaux, le contenu était bon hormis contre Louhans-Cuiseaux où on est passé complètement à côté ».

Quelle importance donnes-tu aux résultats des matchs amicaux ?

« Il faut tenir compte des résultats qu’ils soient positifs ou négatifs même si les matchs amicaux sont à part de la compétition. L’essentiel est d’être prêt pour le premier match de championnat ».

Abordes-tu ce premier match de la saison avec des certitudes ?

« Je n’ai jamais de certitudes. On pense toujours mettre en place la meilleure composition d’équipe mais on ne sait jamais comment un match va se dérouler. Ce dont je suis sûr, c’est que l’état d’esprit sera présent. J’espère que le contenu le sera aussi car c’est souvent lui qui détermine l’issue d’une rencontre ».

Tu as dû faire face à plusieurs blessures durant cette phase de préparation, notamment dans l’entre-jeu. Est-ce embêtant au moment d’attaquer le championnat ?

« Je l’ai déjà dit, je n’aime pas parler des blessés. C’est le lot de toutes les équipes, nous ne sommes pas les seuls dans ce cas-là. Il y a des blessés, et bien on va faire avec ».

"Un clean-sheet d'entrée nous rassurerait"

L’équipe a encaissé au moins un but par match en phase de préparation. Est-ce quelque chose qui te chagrine ?

« Enormément. Comme je dis toujours, quand tu prends un but par match, ça veut dire que tu pars avec un handicap. Ce serait bien qu’on fasse d’entrée un clean-sheet contre Marseille pour nous rassurer ». 

L’équipe joue trois fois à domicile lors des quatre premières journées. On imagine que c’est un avantage pour débuter un championnat ? 

« J’aurais préféré que ça arrive plus tard dans la saison. Cela veut dire que les matchs retour vont être plus compliqués puisqu’on se déplacera davantage. Le calendrier me laisse perplexe. C’est rare d’arriver à faire le plein de points sur les trois premiers matchs. Mais on va faire le maximum pour engranger le plus de points possible au mois d’août car tous les points valent chers ». 

Le FC Annecy fait partie des candidats à la montée en National 1. Est-ce une étiquette difficile à porter ?

« Oui elle est lourde à porter et on ne peut  pas la décoller. J’ai vécu cette situation avec Chambéry, c’est très compliqué car toutes les équipes sont motivées pour vous battre. C’est une situation qu’il faut assumer. Mais les garçons savent ce qu’ils ont à faire. Faisons déjà le boulot samedi contre Marseille et on verra ensuite »

Selon toi, quelles équipes devraient se mêler à la course à l'accesssion ?

"Fréjus a terminé devant nous la saison dernière et devrait donc encore être là cette année. MDA Foot a réalisé un gros mercato qui prouve ses ambitions. Et puis il y aua toujours une équipe surprise qui pourrait être Louhans-Cuiseaux ou Saint-Priest". 

"L'adhésion est totale"

On te connait pour ta recherche constante d’efficacité dans le jeu que tu mets en place. C’est un élément qui peut avoir son importance ?

« Tous les techniciens recherchent cette efficacité mais le plus dur est de la mettre en place. Il faut que le groupe adhère à cela surtout dans les moments difficiles. Ce qui prime surtout au haut niveau, c’est la régularité. Mais parfois, il faut savoir se contenter d’un nul quand on ne peut pas gagner, notamment contre les équipes plus faibles. C’est dans ce genre de matchs que l’équipe a lâché le plus de points la saison dernière ». 

Tu mets en place un projet de jeu qui diffère peut-être de ce qu’a connu l’équipe les années précédentes. Comment le groupe adhère-t-il à ce changement ?

« L’adhésion est totale. Je ne peux rien reprocher à mes joueurs au niveau de l’implication, bien au contraire. On a tout pour bien commencer le championnat. Mais attention, il y a encore beaucoup du travail. On ne peut pas changer les mentalités ou certaines habitudes en un mois seulement. Il faut du temps même si je conçois que la patience ne se complète pas forcément avec le haut niveau ». 

A quel genre de match t’attends-tu samedi face à l’équipe réserve professionnelle de l’Olympique de Marseille ?

« Je pense qu’on assistera à un match ouvert. Les équipes réserves sont constituées de jeunes joueurs du centre de formation qui ne se posent pas de questions, et qui viennent pour jouer. Ce sera donc important d’être solide et de ne pas prendre de but ».

Pour terminer, peux-tu nous dire si le mercato du FC Annecy est terminé ou non ?

« Il est terminé, à moins qu’il y ait une grosse blessure qui nous obligerait à aller chercher un joueur supplémentaire ».

Propos recueillis par Jean-Baptiste VIVIAND

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

A VOIR AUSSI

National 2 (J3) – Romain Spano : « Décanter l...

22 août 2019
Auteur de son premier but sous le maillot rouge le week-end dernier à ...

National 2 (J3) – Fabien Barrillon (Marignane...

21 août 2019
Samedi soir (19H30), à l'occasion de la réception de Marignane-Gignac ...

National 2 (J2) : Michel Poinsignon : « Trist...

18 août 2019
Après la rencontre, malgré la déception légitime d'avoir laissé échapp...

Abonnement 19/20

Prenez les cartes en main
Abonnez-vous pour la saison 19/20

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique Officielle

Découvrez tous les produits
Disponibles les soirs de match
Partenaires
Partenaires institutionnels