Actualité

FC Annecy
Mocio présentation Sogimm

National 2 – Lucas Mocio : « Le FC Annecy n’est pas un club ordinaire de N2 »

20 juil. 2018
En direct du Fécé /
Après onze années à l’Olympique Lyonnais, où il a été formé notamment avec les Champions du Monde Tolisso et Umtiti, Lucas Mocio a décidé de relever le challenge du FC Annecy. Le gardien de but de 24 ans revient sur son parcours à l’OL, son impression sur ses nouveaux coéquipiers et ses objectifs pour les deux prochaines saisons.

Lucas, peux-tu tout d’abord te présenter ?

« J’ai 24 ans, je suis originaire de Villefranche sur Saône. Je suis marié depuis le 24 avril dernier mais je n’ai pas d’enfant. Je viens de passer onze années dans mon club formateur, l’Olympique Lyonnais ».

Parle-nous de ton parcours à l’Olympique Lyonnais…

« Je suis arrivé à l’OL à l’âge de 13 ans, j’ai fait toute ma préformation puis ma formation avec des joueurs comme Corentin Tolisso et Samuel Umtiti, qui viennent de gagner la Coupe du Monde. J’ai appris un football différent de celui qu’on pouvait connaître ailleurs. A Lyon, toutes les équipes jeunes avaient une vraie culture de la gagne. Le club était souvent champion de France chez les jeunes. A 17 ans j’ai signé un contrat aspirant puis un contrat stagiaire l’année suivante. En 2014 j’ai signé mon premier contrat professionnel. J’étais troisième gardien derrière Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin. ».

Quels sont tes plus beaux souvenirs à Lyon ?

« Durant mes cinq années professionnelles, j’ai eu la chance d’être entraîné par Joël Bats, un grand monsieur. J’ai vécu mon premier banc avec le groupe pro en match officiel lors du trophée des Champions contre le Paris SG (0-2) en 2015. J’ai fait 6 bancs en Ligue 1 dont le dernier match d’Hubert Fournier à Ajaccio en décembre 2015. J’ai participé à des déplacements en Coupe d’Europe avec le groupe pro, comme à la Juventus Turin il y a deux ans. C’était des sacrés moments ». 

As-tu des regrets ?

« J’aurais aimé pouvoir connaître la Ligue 1 ou même des matchs de coupe sous le maillot de l’OL. Etre numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens c’est compliqué. On s’entraîne la semaine sans être certain de jouer le week-end. En début de saison dernière je me suis blessé au ménisque. J’ai repris l’entraînement en novembre et ça été compliqué ensuite. On était 4 voire 5 gardiens mais seulement deux jouaient le week-end ».

C’est la première fois que tu quittes l’OL. Ressentais-tu un peu d’appréhension ?

« Quand on découvre un nouvel environnement, on se pose toujours quelques questions. Mais quand je suis arrivé au FC Annecy, j’ai découvert un club familial avec un environnement sain. Je connaissais déjà certains joueurs, comme Nassim Akrour et Hugo Cianci contre qui j’ai joué avec la réserve de l’OL. Je connais aussi de nom plusieurs autres joueurs ».

Tu étais suivi par d’autres clubs durant l’inter saison. Qu’est ce qui t’a donné envie de rejoindre le FC Annecy ?

« On m’a proposé deux projets au niveau supérieur mais qui étaient moins intéressants que celui du FC Annecy. Même si Annecy évolue en National 2, son projet, ses infrastructures et les moyens humains mis à disposition de l’équipe première n’ont rien à envier à des clubs de National voire même de Ligue 2. L’effectif est de grande qualité avec beaucoup de joueurs qui ont joué à des niveaux plus élevés. On sent ici un club structuré et qui cherche à grandir »

Comment le FC Annecy est-il perçu à Lyon, qui est le club phare de la région ?

« A Lyon, on avait tendance à mélanger certaines choses en disant qu’Annecy était le club qu’Evian TG avait laissé, alors que l’ETG existait encore quand Annecy est monté en CFA 2… La saison dernière, les joueurs de l’équipe réserve de l’OL étaient tous d’accord pour dire qu’Annecy n’était pas une équipe de N2 ordinaire, à balancer des longs ballons devant. On voyait bien qu’Annecy avait un réel projet de jeu avec des joueurs très intéressants techniquement. Pour nous, Annecy était le favori à la montée en N1 ».

Tu as rencontré tes nouveaux coéquipiers lundi. Quelles ont été tes impressions ?

« J’ai été très bien accueilli par le groupe. Beaucoup de joueurs sont venus vers moi pour parler. J’ai pu échanger avec la majorité des joueurs. Lundi on a fait une séance spécifique gardiens mais mercredi et jeudi on a pu travailler avec le reste du groupe, ce qui m’a permis d’apprendre à connaître mes coéquipiers. Je me suis déplacé avec le groupe mardi pour le match amical contre Grenoble.  C’est un groupe qui vit bien, tout le monde rigole ensemble et personne ne se sent à l’écart ».

Quels sont tes objectifs pour les deux prochaines saisons ?

« Comme tout footballeur, j’espère jouer un maximum de matchs. A titre collectif, on a tous envie de connaître cette montée que le club espère. L’année dernière, le club n’est pas passé loin. Cette année, on veut vraiment le faire pour connaitre le National, le niveau qui selon moi correspond à la valeur du club et des joueurs ». 

Propos recueillis par Jean-Baptiste Viviand

Lucas MOCIO en bref

Né le 11/05/1994 à Villefranche sur Saône

Poste : Gardien de but

Taille : 1,97 m

Poids : 85 kg

Parcours : US Lierguoise (2000-03), FC Villefranche (2003-07), Olympique Lyonnais (2007-18), FC Annecy (depuis juillet 2018)

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

A VOIR AUSSI

Academy : les résultats du week-end

26 mars 2019
Dans les résultats du week-end des équipes de notre Académy, à noter l...

Régional 2 : L’équipe Espoirs retrouve la vic...

24 mars 2019
Avec un total de sept joueurs U19 dans ses rangs, l’équipe Espoirs a r...

National 2 (J23) : le débrief

24 mars 2019
Retour sur les faits marquants de la victoire (1-0) arrachée dans les ...

Billetterie en ligne

Réservez vos places pour les matchs
et entrez plus rapidement au stade

Rejoignez notre réseau

Devenez partenaire du FC Annecy,
et bénéficiez d'avantages pour votre entreprise

Boutique Officielle

Découvrez tous les produits
Disponibles les soirs de match
Partenaires
Partenaires institutionnels