Actualités

FC Annecy
_copie-0_Joie but Mizrahi

Régional 1 (J3) : Un scénario fou et une vraie victoire d’équipe ! (FC Annecy (II) 2 - GF 38 (II) 1)

10 oct. 2020
En direct du Fécé / Actualités Formation
Grâce à un coup-franc magistral de Maxime Bado dans les arrêts de jeu, l’équipe séniors Espoirs a fait tomber (2-1) un des favoris à la montée en National 3, le Grenoble Foot 38 (II), au terme d’un match héroïque. Au classement, le FC Annecy (II) ne compte que 2 points de retard sur le leader, Echirolles.

A Annecy (Parc des Sports), FC Annecy (II) bat Grenoble Foot 38 (II) 2-1 (1-0)

Arbitre : M.Berthet

Spectateurs : 150 environ

Buts : Mizrahi (1e), Bado (90e+2) pour le FC Annecy (II) ; Mbina (82e) pour le GF 38 (II)

FC ANNECY (II) : Mailhos – Boilot, De Mario, Marillet, Maillefaud – Bado (cap), Tanga Banda – Mizrahi, Faillon (Bujeaud, 62e), El Jaouhari (El Haouat, 89e)– Lugaz (Burnet, 82e)

GF 38 (II) : Bourdelle – Loba, Sylvestre-Brac, Strazzeri, Ndiaye – Gaspar, Nandju, Gourgand – Renoud, Mbina, Bouzit (cap)

Entrés en jeu : Malaj, Diacko

 

C’est la victoire d’un groupe, la victoire d’une équipe dont la moyenne d’âge ne dépassait pas les 20 ans. La victoire de gamins qui se sont battus comme des forcenés pour défendre leur avantage jusqu’à la 82e minute, avant de trouver la force d’aller chercher la victoire dans les arrêts de jeu.

Dès la première minute de jeu, Jérémy Mizrahi ouvrait le score en reprenant un ballon mal ressorti par les Grenoblois suite à un coup-franc excentré de Théo Faillon (1-0, 1e). 

Idéalement lancés dans cette partie, les Rouges allaient laisser la possession du ballon aux Grenoblois et proposer un bloc défensif bas qui ne laissait que très peu d’espaces aux attaquants isérois. Le GF 38 se procurait sa première occasion à la 29e minute sur une tête au deuxième poteau du défenseur et ancien annécien, Jules Sylvestre-Brac. 

En fin de première période, idéalement placé au 2ème poteau, Gourgand ratait sa reprise sur un centre de Renoud (43e).

Ce n’est pas Bado, c’est Juninho

Au retour des vestiaires, Rémi Dru réorganisait tactiquement son équipe autour d’une défense à 5 et avec Téo Faillon et Madyen El Jaouhari jouant plus proches d’un Tristan Lugaz trop esseulé en première période. 

Cela permettait aux Rouges d’avoir d’être plus présents offensivement sur les situations de contre. Sur l’une d’elles, Tristan Lugaz trouvait Mathis Bujeaud dans la surface dont la frappe était détournée par Bourdelle (69e)

A la suite d’un coup-franc, Loic Marillet tentait sa chance de loin mais sa frappe terminait de peu au dessus (77e).

A l’entrée des dix dernières minutes, Mathis Bujeaud obtenait la balle du 2-0 mais, après un contrôle dans la surface, il ne cadrait pas sa reprise (81e).

Cette occasion manquée, les Rouges allaient la regretter une minute plus tard quand Mbina égalisait en reprenant une tête de Diacko sur le poteau (1-1, 82e). La seule fois du match où les attaquants isérois ont pris le dessus sur une défense annécienne impériale tout au long du siège grenoblois sur le but haut-savoyard. 

Dans les arrêts de jeu, l’arbitre accordait un coup-franc bien placé au Fécé pour une faute peu évidente sur Tom Burnet. Maxime Bado s’en chargeait et plaçait un ballon au dessus du mur et hors de portée de Bourdelle (2-1, 90e+2). Un coup-franc « Juninhesque » pour le capitaine des Rouges, déjà buteur sur ce même type de coup de pied arrêté lors de la première journée contre Chassieu-Décines (2-0).

Ce deuxième succès en trois journées permet au groupe sénior Espoirs de conserver sa place en haut de tableau, avec deux unités de retard sur Echirolles. 

Chapeau les Rouges !

Jean-Baptiste VIVIAND

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique Officielle

Découvrez tous les produits
Disponibles les soirs de match

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels