Actualités

FC Annecy
Bado entrée terrain 2

National 1 : Les Babies du Fécé au rendez-vous !

21 déc. 2020
En direct du Fécé
Lors de cette première partie de saison de National 1, les deux entraîneurs successifs du FC Annecy, Michel Poinsignon et Rémi Dru, ont lancé dans le grand bain plusieurs joueurs issus de la formation du club. Et tous ont su répondre présent au moment venu.

Ils s’appellent Jonathan Ruque, Mehmet Gunes, Jérémy Mizrahi, Maxime Bado, Madyen El Jaouhari ou encore Matéo Maillefaud. Ils ont découvert cette saison le National 1 alors qu’ils évoluaient, pour la plupart, en Régional 2 la saison dernière avec l’équipe Espoirs. Si peu de monde en début de saison s’attendait à les voir là, ils ont prouvé qu’ils pouvaient être plus que des solutions de rechange.

 

Il est un des rayons de soleil de cette première moitié de championnat grisâtre et aussi le symbole de la formation annécienne. Jonathan Ruque n’en finit plus d’étonner ou plutôt de confirmer. Lancé à Bourg en Bresse Péronnas (0-1) le 29 septembre, le latéral droit a tout de suite impressionné par son intelligence de jeu et sa sérénité. Il s’est rapidement adapté au niveau du National et a gagné naturellement la confiance de Michel Poinsignon et de Rémi Dru. Avec 10 matchs disputés et 740 minutes jouées, il est le 9e joueur le plus utilisé au cours de ces cinq mois de compétition. Il a même ouvert son compteur buts à Cholet (2-4) en match en retard de la 12e journée. 

 

Mehmet Gunes, lui, n’aura pas eu à attendre longtemps avant de trouver le chemin des filets en National 1. Sept minutes exactement lors de sa première titularisation le 14 Novembre contre Bastia-Borgo (1-1). L’attaquant franco-turc de 22 ans a pu mette en évidence ses qualités de percussion, de puissance et de combativité déjà aperçues avec l’équipe Espoirs la saison dernière, lors de son arrivée en provenance de Cluses-Scionzier. Un profil précieux pour le Fécé dans le secteur offensif, utilisé à 6 reprises lors de cette première moitié de saison (282 minutes disputées).

 

Lui aussi ne pouvait pas rêver d’un plus beau début. Jérémy Mizrahi a fêté sa première titularisation en National 1 par un but exceptionnel vendredi face au SC Bastia (1-1) en fin de première période après un contrôle de la cuisse et une volée du pied gauche dans le petit filet opposé de Vincensini. Passé par le groupe Espoirs et intégré à l’équipe première cet été au même titre que Jonathan Ruque et Mehmet Gunes, le latéral droit de 20 ans a dû patienter avant de fouler les pelouses de National. La faute à une luxation de l’épaule survenue contre Chassieu Décines en Régional 1 le 12 Septembre. Son explosivité et sa vitesse l’ont amené à être utilisé comme milieu droit lors de son entrée en jeu au Red Star (1-2) à 15 minutes de la fin puis vendredi au coup d’envoi face au SC Bastia. 

 

Arrivé à l’âge de 12 ans au club, Maxime Bado (22 ans) est lui aussi un pur produit de la formation annécienne. Passé par toutes les catégories de jeunes, il est depuis 4 années un des cadres de l’équipe Espoirs au poste de défenseur central ou de milieu de terrain récupérateur. Cette saison, avec le brassard de capitaine, il a passé un cap supplémentaire en Régional 1 en trouvant le chemin des filets à deux reprises. Des performances qui l’ont amené à être appelé en Coupe de France à Arbent-Marchon (2-0) puis en National au Red Star (1-2) où Michel Poinsignon n’a pas hésité à l’aligner d’entrée. Face au SC Bastia vendredi, il a honoré vendredi sa deuxième titularisation en National 1 et a livré, à son image, une prestation solide dans l’entre-jeu.

 

Entré dans les arrêts de jeu contre Bastia vendredi, Madyen El Jaouhari n’aura pas eu le temps de toucher le ballon pour son premier match en National 1. Mais le milieu de terrain de 21 ans aura certainement d’autres occasions de montrer ses qualités au troisième échelon hexagonal. Comme Maxime Bado, il est un des tauliers de l’équipe Espoirs depuis 2 ans, lui qui est arrivé de l’AS Nancy-Lorraine (2017-19) après être passé par les équipes jeunes de l’ETG FC (2013-16) et de Thonon Evian Savoie (2016-17) où il a évolué sous les ordres d’un certain Rémi Dru. Sa polyvalence, ses qualités techniques et athlétiques ainsi que sa vision de jeu pourraient être un plus en seconde partie de saison ».

 

Arrivé au club au mois d’octobre pour doubler le poste de latéral gauche, Matéo Maillefaud (20 ans) n’a, lui non plus, pas raté son premier rendez-vous en National 1. Titularisé vendredi contre le SC Bastia en l’absence de Nicolas Garby, l’ancien pensionnaire du centre de formation de l’Olympique Lyonnais (2013-16) et du Nîmes Olympique (2016-20) a fait preuve de solidité face à Chaouki Ben Saada. Une première à ce niveau réussie et des certitudes en plus à ce poste pour le staff technique annécien en 2021. 

Jean-Baptiste VIVIAND

 

Les Babies en chiffres

Jonathan Ruque (20 ans), latéral droit : 10 matchs (7 titularisations, 3 entrées en jeu),  740 minutes, 1 but

Mehmet Gunes (22 ans), attaquant : 6 matchs (3 titularisations, 3 entrées en jeu), 282 minutes, 1 but

Maxime Bado (22 ans), milieu : 2 matchs (2 titularisations), 165 minutes

Matéo Maillefaud (20 ans), latéral gauche : 1 match (1 titularisation), 90 minutes

Jérémy Mizrahi (20 ans), latéral droit : 2 matchs (1 titularisation, 1 entrée en jeu), 79 minutes, 1 but

Madyen El Jaouhari (21 ans), milieu : 1 match (1 entrée en jeu), 1 minute

 

Vos commentaires

Retour ›
FC ANNECY
Présente
Devenez fan

Billetterie en ligne

Réservez vos places
Et gagnez du temps à l'entrée du stade

Boutique Officielle

Découvrez tous les produits
Disponibles les soirs de match

Devenir partenaire

Découvrez nos offres
Et rejoignez le réseau
Partenaires
Partenaires institutionnels